Des leur creation, Adam et Eve connurent la loi de Dieu et ses exigences. Ses préceptes étaient écrites dans leurs coeurs. Quand ils tombèrent dans le péché, loin de changer sa loi, Dieu conçut un plan qui, mis en oeuvre, devait ramener le pécheur à l'obéissance. Il leur promit un Sauveur dont la mort - auguste rançon pour les péchés - serait préfigurée par le sang de victimes synboliques. C'est la preuve que si la loi de Dieu n'avait pas été transgressée, la mort n'aurait jamais existé. Un sauveur n'aurait pas été nécessaire, pas plus que de sanglants sacrifices pour annocer sa venue. 2046292n60tkd3znk