Détournez vos regards de vous-même et reportez-les sur Jésus. Bien que vous ayez conscience d'être un pécheur, vous pouvez reconnaître que le Christ est votre Sauveur. Il est venu appeler à la repentance non des justes, mais des pécheurs. Satan présentera à l'esprit humain des difficultés et des suggestions pour affaiblir la foi et détruire le courage. Il dispose de mille et une tentations susceptibles d'accabler l'esprit l'une après l'autre ; mais en analysant vos émotions et en vous laissant aller à vos sentiments, vous cultivez le doute et vous livrez aux affres du désespoir. Vous pouvez vous demander ; comment répondrai-je à de si terribles suggestions? Chassez-les de votre esprit en regardant, en contemplant les profondeurs incomparables de l'amour du Sauveur. Qu'ils soient bons ou mauvais, tristes ou encourageants, ne mettez pas l'accent sur vos sentiments, n'en parlez pas, ne les exagérez pas.

champ_tulipes